Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Avertissement L'information sur cette page a été archivée et n'est conservée qu'aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Visitez le nouveau site du CNRC pour y trouver les informations les plus récentes.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


L'expertise du CNRC pour l'amélioration de efficacité énergétique des véhicules est axé sur l'utilisation des métaux, des composites et des biocomposites légers et sur l'amélioration de l'aérodynamique des véhicules. Plusieurs instituts du CNRC ont une expertise dans ces domaines, laquelle est concentré dans les technologies suivantes :  

Moulage de l'aluminium

  • Le CNRC travaille actuellement au développement du moulage de l'aluminium semi-solide. Ce procédé produit des pièces en aluminium destinés aux applications structurales. Parmi les applications automobiles visées, on trouve les supports de moteur, les bras de suspension et les vérins.

Hydroformage de tubes et de tôles d'aluminium

  • Les concepteurs automobiles peuvent utiliser l'hydroformage des tubes et des tôles pour créer des formes complexes en une seule opération. Le CNRC travaille dans le domaine de l'hydroformage de pièces en aluminium depuis 2003 et a développé une expertise en calcul par éléments finis en appui à cette technologie. 

Essais aérodynamiques

  • Tirant profit de son expérience en recherche aérospatiale et de sa grande sélection de souffleries, le CNRC peut aider les fabricants automobiles à tester et à améliorer la performance aérodynamique de leurs véhicules. Le CNRC peut tester une large gamme de véhicules allant des camions de classe 8 aux modèles à l'échelle 1/10. 

Composites faits de biopolymères

  • En collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Ressources naturelles Canada (RNCan), le CNRC a réalisé des progrès significatifs dans le développement de procédés industriels utilisés dans la création de polymères et de composites en polymères dérivés de cellulose, de lignine, d'acides gras et de fibres de chanvre et de lin. 

Assemblage par adhésifs de pièces en composites-polymères et hybrides

  • L'utilisation croissante de l'aluminium, du titane, du magnésium et des composites-polymères dans les pièces structurales automobiles exige des approches nouvelles pour assembler divers matériaux. L'assemblage par adhésifs constitue une de ces technologies et le CNRC utilise son expertise en technologies des matériaux et des surfaces pour avancer dans ce domaine de recherche. 

Soudage par friction-malaxage des pièces en aluminium et acier

  • Avec les technologies d'assemblage par adhésifs, le soudage par friction-malaxage convient tout particulièrement à l'assemblage de pièces en aluminium et acier. L'expertise du CNRC dans la fabrication de pièces en aluminium renforce la synergie de la recherche du CNRC en soudage par friction-malaxage. 

Mousses métalliques

  • Les mousses métalliques font l'objet d'un intérêt croissant en tant que méthode pour créer des noyaux de composantes structurelles légers ou pour leur utilisation dans la fabrication de pièces à grande surface soumises à des températures élevées comme les composantes des systèmes d'échappement. Les technologies de mousses métalliques développées par le CNRC font l'objet d'une reconnaissance internationale et des permis ont été accordés pour leur utilisation dans de multiples applications industrielles. 

Polymères fonctionnels

  • Le groupe des systèmes polymères fonctionnels du CNRC réalise un large éventail de recherches dans le but de trouver des applications novatrices et techniquement complexes des matériaux polymériques. En se concentrant sur les procédés d'extrusion, le CNRC a adapté les polymères pour répondre à des spécifications de performance exigeantes. 

Procédés de revêtement du magnésium

  • Le magnésium est bien connu pour son faible coût, son abondance et sa grande résistance spécifique, mais il est susceptible à divers types de corrosion. Le CNRC travaille à améliorer les procédés de revêtement de surfaces et à en créer de nouveaux afin de protéger les pièces en magnésium contre la corrosion.

Procédés de déposition par projection thermique et à froid

  • À l'aide de technologies de déposition par projection thermique et à froid, le CNRC a aidé plusieurs clients industriels à générer des économies de coûts et à prolonger la durée de vie utile de composantes clés en appliquant des revêtements haute performance ou des substrats de qualité moindre. 

Techniques de modification au laser de la surface des matrices

  • On peut maintenant utiliser les lasers efficacement pour modifier les propriétés des surfaces de matrices, enlever des quantités précises de matériaux ou ajouter progressivement des matériaux coûteux sur les surfaces des matrices. Les technologies au laser d'ajout, d'enlèvement et de traitement des surfaces du CNRC peuvent aider les fabricants de matrices de pièces automobiles à réduire leurs coûts et à améliorer considérablement la durée de vie de leurs matrices.

[Retournez à la page du secteur industriel clé automobile]